Revenir au site

Retraite à Hauterive 2019, impressions

Retraite à l'abbaye d'Hauterive du 29 octobre au 4 novembre 2019

Mardi 29

Arrivée à l’Abbaye au milieu de l’après-midi sous une légère pluie et une brume recouvrant l’ensemble du site. Accueil chaleureux comme à l’ordinaire. Premiers dessins à l’encre.
 

Mercredi 30

Vigiles à 04h15 dans la pleine nuit, sous le charme des litanies des moines. Les laïcs sont invités à rejoindre la communauté des frères lors de l’Eucharistie, et partager ainsi, au coeur de l’église, le moment de la communion.


Jeudi 31

Vigiles à nouveau. Une légère pluie fine accompagne le site encore endormi. Premier office de la journée, les Vigiles sont les prémices chantées de la journée qui s’annonce, les premières prières avant l’aube, les premières intentions d’Amour destinées au monde qui s’éveillera peu après. En cours de journée, Myriam Ramel photographe entreprend un reportage sur le « moine dessinateur » s’intéressant à son travail artistique effectué en cellule ainsi qu’au contexte patrimoniale et monacal qui fonde son inspiration.
 

Vendredi 1

Journée de fête, solennité de la Toussaint occasionnant de grandes Vigiles chantées dans la nuit de l’Abbaye enveloppée d’un grand manteau sombre. Dessins encore en pleine nuit : êtres humains longilignes tout empreints de densité inférieure et d’allégement progressif vers le haut.
 

Samedi 2

Vigiles de la journée des défunts. En pensée avec les personnes de ma famille qui ont rejoint l’autre côté du rivage. Journée de pastels à la suite de l’habituelle crainte d’aborder le jeu des couleurs, des lignes, des strates et des innombrables possibilités offertes par la complicité des tonalités et des formes.
 

Dimanche 3

Vigiles toujours, longues, majestueuses dans l’obscurité de la nuit et la pénombre de l’église. La messe de 09h30, précédée de l’Office de Tierce, attire les fidèles de la région qui remplissent l’édifice et le font retentir d’une belle ferveur.
 

Lundi 4

Vigiles à nouveau. Derniers pastels dans la nuit. Par la profondeur de son silence, cette dernière est particulièrement propice au coucher de formes et de couleurs inédites.
 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly